La livraison est offerte à partir de 90€ d'achat

Et si l’on conservait écolo ?

Oui, la tendance est au zéro déchet mais pas seulement !

On aime ce qui est naturel et recyclable et si possible bio. 🌿

Aussi, si vous aimez mettre les mains à la pâte et que les éléments précités vous correspondent, alors cet article est fait pour vous.

Mais, alors, qu’est-ce que le Bee Wrap ?

Cet anglicisme fait référence à un emballage alimentaire réalisé à partir de cire, de préférence d’abeilles 🐝

On le trouve de plus en plus dans le commerce mais il est assez facile d’en fabriquer chez soi. Comme tout DIY, il nécessite de la patience, mais pas tant que ça 😃.

🐝 Quelle est l’utilisation principale du Bee Wrap ?

 

Le Bee Wrap sert à remplacer le papier cellophane ou le papier aluminium, garantissant la même conservation mais sans les éventuels additifs potentiellement nocifs.

Il vient en complément des boîtes de conservation type Tupperware.

A titre personnel, je les utilise entre autres pour y mettre le goûter pour l’école, éduquant ainsi nos chères têtes blondes à ne pas gaspiller mais à recycler.

 

🐝 Quelles sont les fournitures nécessaires à la confection du Bee Wrap ?

  • Chutes de tissu coton Bio ou Oeko Tex (de simples chutes de tissu en coton peuvent suffire)
  • De la cire d’abeilles que l’on trouve dans les magasins Bio
  • 2 feuilles de papier sulfurisé
  • 1 fer et 1 planche à repasser
  • 1 serviette de toilette à laquelle on tient peu et qui n’aura que cet usage là

🐝 Comment procéder à la fabrication du Bee Wrap ?

  • Tout d’abord on définit les gabarits, c’est-à-dire les dimensions des tissus et les quantités, dont on aura besoin comme couvrir un saladier, un bol ou emballer un goûter.

💡 Astuce

Pour une assiette ou un saladier, positionner l’objet sur le tissu et avec une craie ou un stylo adapté, en faire le tour. Ajouter 3 cm minimum pour les rebords à recouvrir puis découper.

  • On découpe les tissus en fonction des besoins.

💡 Astuce

Pour de meilleures finitions, je surfile les rebords du tissu à la machine à coudre, point zigzag, cela évite que les fils ne s’enlèvent.

  • On repasse au fer position maximale les morceaux de tissus sélectionnés.

 

  • Puis, on installe sur la planche à repasser une serviette de toilette ainsi qu’une grande feuille de papier sulfurisé (papier cuisson).

 

  • On installe un premier morceau de tissu à enduire et l’on y dépose des billes de cire de manière homogène.

 

  • On recouvre de la deuxième feuille de papier sulfurisé.
  • Puis on repasse !
  • La cire va fondre grâce à la chaleur et adhérer au tissu. Une fois celle-ci fondue et bien étalée, on retire le papier sulfurisé et l’on attrape avec grande précaution car c’est très chaud, deux extrémités du tissu que l’on étend sur un fil à linge pour sécher.
    • Le temps de séchage dépend de la chaleur environnante, cela étant tout de même très rapide (moins d’une heure).

    Le tissu enduit sentira la cire d’abeilles 😍

    Il pourra être enduit autant de fois que nécessaire car après une dizaine d’utilisation il perd de son efficacité.

    • Une fois sec, votre Bee Wrap sera immédiatement fonctionnel.

    Sa couleur quelque peu jaunie est due à la cire naturelle d’abeilles.

    • Pour son entretien, pensez à le rincer sous l’eau froide et à y passer une éponge propre dessus (sans savon).

    Et le voilà fin prêt à être utilisé !

    🐝 🐝 🐝

    A lire aussi

    Maison Mallow lance sa nouvelle collection maison

    Maison Mallow lance sa nouvelle collection maison

    En ce mois de septembre, un vent de nouveauté souffle du côté des accessoires de mode français… Maison Mallow lance sa nouvelle collection autour de l’univers de la maison ! Coussins et plaids sont notamment mis à l’honneur pour vous réchauffer cet hiver. Et pour...

    Pop Up Store –  Welcome Summer

    Pop Up Store – Welcome Summer

    « N’attends pas après des évènements pour te faire connaître, crée-les ! » Cet article est à retrouver sur mon profil LinkedIn  Voilà certainement l’un des meilleurs conseils que m’a donné Carole Roche lorsque nous avons échangé sur une stratégie de communication...

    Mon obsession pour le cabas en velours

    Mon obsession pour le cabas en velours

    Il était une fois, deux passions… les cabas et le velours Si l’on ouvre mes placards, l’on découvre tout un tas de vêtements non portés depuis très longtemps. Du manteau en fourrure de lapin acheté sur un coup de tête « parce qu’il était doux » en passant par la robe...